Oui, Oui, on va donner des news ! Laissez nous juste le temps d’arriver !

Bon, puisque la foule en délire les réclame, je prends sur moi d’affronter le redoutable  clavier QWERTY pour vous donner des nouvelles !

Premièrement, pas de photo tout de suite, j’ai laissé le cable chez mon corres, donc il faudra attendre pour voir nos binettes de morts vivants dans l’avion !

Alors, pour l’avion, ce fut long, bruyant (je pensais pas que ce serait à ce point : dans les films Ça a toujours l’air très silencieux), fatigant, et on a fait que bouffer : en moyenne un repas ou snack ou collation toutes les 2 heures. Dans le long courrier, on a eu une télé perso avec un large choix de films, de jeux, et même un logiciel d’espagnol basique… On ressort de là avec une admiration sans faille pour l’hôtesse de l’air en charge de notre rangée qui s’est mis en 4 pour nous traduire tout ce que disais le commandant de bord (qui parlait anglais comme  une vache hollandaise  et ne baragouinait qu’un espagnol  hésitant comme le notre et donc difficile  à comprendre au dessus des moteurs et des conversations des voyageurs) et rassurer Delphine et nous aider dans le remplissage des papiers de Douane Péruvienne, alors même que pendant les 12 heures de vol elle est restée debout à servir les gens.

Enfin, après ce long voyage , de nombreux déchaussages et déceinturages douaniers, on est arrivé en Arequipa, accueillis par les cris de la correspondante de Marianne  » ¡ Marianne, Estoy aquí ! « , et là, ce fut le tourbillon… Une bonne quinzaine de personnes à saluer, autant de noms à retenir, et pas le temps de dire au revoir aux copines (n’oubliez pas que c’est le seul mec qui parle !) que nous voilà partis !

J’ai eu droit à une visite d’Arequipa by night, dans la voiture familiale, sans avoir le temps de faire de photos, trop occupé que j’étais à me concentrer sur mon espagnol, et le leur. (et ce malgré le fait que je sois debout depuis plus de 24 heures) Et puis il fallait profiter de la vue ! 

Enfin, installation dans la maison de mes hôtes, une jolie ferme toute bleue et constamment ouverte, avec ma chambre qui donne sur un grand balcon commun, vraiment très agréable. Franklin (à prononcer « frrrangklinn »), mon correspondant, a 22 ans, est en 5ème année de pharma comme nous et se destine aux contrôles de qualité dans les usines d’alimentation ou de médicaments.   

Le tout est très dépaysant, et aujourd’hui c’est encore mieux : promenade en centre ville avec les correspondants… J’ai vraiment l’impression d’être dans un de ces reportages sur les pays lointains… Sauf que là c’est moi le reporter !

Bon, à la prochaine ! Avec photos cette fois ! Ciao !

6 réflexions au sujet de « Oui, Oui, on va donner des news ! Laissez nous juste le temps d’arriver ! »

  1. Superbe article, on en attendait pas moins après tant d’attente 😉
    C’est génial, profitez bien, je vous enviiiiiiiiie !

  2. Ouf…tout s’est bien passé… nous aurons une pensée pour notre musicien d’atelier le jeudi de 20 à 22H… l’Echelle de Jacob sur CD, ça l’fait plus…
    Bises

  3. Je suis contente de savoir que vous êtes tous arrivés sains et saufs!
    ça a été l’avion DD?

    Que lo paséis muy bien!

  4. Alors, un premier week-end péruvien, ça donne quoi ?
    Rapporte-nous des musiques et des danses, ça nous changera !

    Ce soir Vonchelle a été fidèle à sa réputation, mais bon, on a fait notre B. A. ! Et après il était trop tard pour aller voir « Erreur de Casting »…

    Sur RTBF j’ai vu la fin d’un reportage sur la flore du Pérou dans les forêts de montagne, somptueux ! Profites-en bien !

    Bisous

  5. Alors après le périple, on visite déjà … je croyais que c’était un stage de pharmacie pour des  » étudiants en pharma cinquième année » …En somme des vacances ! avant de travailler mardi(enfin) , je crois !
    profitez-en bien !!
    des parents moins z-inquiets …

  6. bon reportage, on attend la suite avec impatience.
    Frustrant de ne pas être là-bas mais ce n’est pas l’envie qui manque surtout que Delphine m’a dit avoir mangé dans un bon restaurant pour 8 euros, le rêve….
    attention à vous quand même lors de vos sorties entre étudiants français, suisses… ou autres
    la maman de delphine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *